Le bon Joseph

En débutant l’évangile de Matthieu, nous lisons la succession de la généalogie, qui égraine des noms à la prononciation incertaine. J’y ai pris un certain plaisir qui m’a amené à la figure de Joseph. Homme simple, il ne dit rien, mais consent par ses gestes à accueillir le fils de Dieu. Je vous laisse redécouvrir la suite de l’évangile de cette nouvelle année liturgique qui vient de débuter.

0

You May Also Like